MADE OF THE SOIR Une pépite qui dépassera les 60 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2021 ! - Objectif Gard

2021-11-17 12:49:03 By : Ms. Amanda Zhang

Transformez, traitez et assemblez l'acier sans oublier de le livrer pour vous assurer un avenir radieux. En 12 ans et maintenant à Nîmes, la société Sud Métal Provence a beaucoup évolué tant au niveau de ses infrastructures que de son activité.

Chef d'entreprise pendant 19 ans chez PUM (distributeur d'acier en France proche d'ArcelorMittal), Stéphane Dotari avait jusqu'à 150 personnes sous ses ordres. En 2009 et avec la crise financière, son entreprise lui propose un plan de départ volontaire. Il décide de partir pour tout recommencer ailleurs, à sa guise.

Ne plus entrer dans la danse du diable, tel était son objectif. « Je me suis associé à des Tunisiens qui étaient dans la sidérurgie parce que les financiers français ne voulaient pas me suivre. Je voulais créer quelque chose. Nous nous sommes donc installés à Garons sur 2 500 m². Nous étions sept mais nous étions pour la plupart très réactifs. dans le développement des échanges avec des clients de plus en plus importants », explique le directeur de Sud Métal Provence.

Nous sommes encore en 2009. Charpente métallique, tôlerie, chaudronnerie... Les clients sont différents, plus ou moins éloignés et nombreux. Les années passent et la croissance rime avec une envie folle de s'amuser, l'entreprise prend son envol et poursuit sa grande aventure. Le site de la Garonne devient vite trop petit. « En 2014, nous sommes arrivés dans le quartier de Grézan à Nîmes avec un premier site de 5 000 m² auquel nous avons ajouté 2 500 m² en 2016. Enfin, en 2019, nous avons créé notre deuxième bâtiment, ailleurs dans le quartier de Grézan. près de 10 000 m² et a été conçu avec une entreprise basée à Aubord.

L'entreprise dispose d'un stock de 12.000 tonnes avec plus de 8.000 références en acier, aluminium et inox. L'entreprise offre également un service complet de découpe, perçage et découpe sur tubes laser ainsi qu'une multitude d'opérations de finition pour livrer le prêt-à-installer directement à de nombreux départements.

Aujourd'hui, Sud Métal Provence compte 78 salariés. « Nous souhaitons doubler ce chiffre d'ici sept ans. Nous en sommes capables car entre 2009 et 2021, nous sommes passés de 7 à 78. Depuis quatre ans, nous développons nos marchés dans une cinquantaine de départements du Sud de la France. . nous avons une belle marge de manœuvre et nous espérons conquérir entre 5 et 10 % du marché total dans ce secteur", explique le directeur de Nîmes, qui est désormais à la tête d'une entreprise dont le chiffre d'affaires pour 2021 atteindra 60 millions d'euros.

Mais il y a un hic... Les deux sites actuels sont déjà trop petits pour cette entreprise en croissance exponentielle. Sud Métal Provence souhaite se développer en un seul et vaste site. « Si l'accord est trouvé avec Nîmes Métropole dans les prochains jours, il faudra attendre un an avant le dépôt du permis et encore un an pour construire l'ouvrage de 25 000 m².

Pourquoi voir si grand ? « Nous avons besoin de cet espace pour accueillir trois nouvelles machines qui élargiront notre gamme et nous permettront une meilleure productivité. De plus, nous n'aurons qu'un seul site. Nous gagnerons du temps. Après avoir digéré cet investissement sur trois ans, nous allons construire un bâtiment supplémentaire de plus de 15 000 m² pour intégrer le grenaillage et l'assemblage afin d'aller encore plus loin dans la réalisation de notre production. . "

Accompagné de quelques-uns de ses proches, Franck Proust, le président de Nîmes Métropole, était en visite dans l'entreprise. Franck Proust, continue ainsi ses visites d'entreprises et pour lui, « le développement économique c'est de faire venir des entreprises mais aussi de garder celles qui sont endogènes à l'Agglo. temps ici les perspectives d'évolution car les 70 salariés actuels seront dans trois ou quatre ans le double. Je préfère faire avec de belles entreprises, plus petites qu'une énorme entreprise qui, quand ça tousse, font tousser le territoire..."

Une croissance à deux chiffres qui fait saliver l'économie locale. Pour un président d'Agglo, c'est du pur bonheur. « Sur le territoire de Nîmes métropole, nous avons des entreprises qui fonctionnent bien. Nous vivons souvent trop dans le passé avec les moments glorieux d'Eminence par exemple, mais notre richesse, celle du territoire, n'est pas celle des grandes entreprises, elle C'est celle des PME qui ont une croissance à deux chiffres. Nous permettons à ces entreprises, comme Phytocontrol par exemple, de trouver des solutions au Parc Georges-Besse ou peut-être bientôt à Magna Porta. Nous avons des pépites que nous voulons aider et promouvoir. Je suis impressionné par Sud Métal Provence, qui s'engage dans l'industrie et qui construit ces immenses bâtiments. Oui, on croit qu'en France on ne sait pas faire ça. Ce n'est pas vrai, ici on réussit !"

Quand on demande comment Stéphane Dotari vit la situation actuellement, sa réponse est simple. Au-delà des défis qui se profilent, l'homme est content de lui. « Je me sens heureux d'avoir ces équipes et de créer de la valeur humaine et de l'économie sur le territoire où je vis. Je fais mon métier et je crois en l'humain. J'ai 53 ans, je ne suis plus un jeune mais Je dois continuer de manière intelligente pour remettre l'entreprise sur la bonne voie. Mais je veux le faire avec ces hommes. Ce sera à eux d'en profiter car notre développement nous permettra cela. a beaucoup travaillé avec Agglo dans le passé mais avec les anciennes équipes, on n'était pas entendu », déplore le directeur.

Il faut aussi penser à l'avenir, en ayant toujours quelques longueurs d'avance. La terre est une préoccupation, un enjeu, une lutte constante dans une zone géographique fortement impactée. Sud Métal Provence doit donc disposer d'une réserve foncière sous le coude et au plus vite. Le fleuron nîmois du négoce de produits métallurgiques a du cœur. « Tout ce que le Président Proust a dit est gentil, mais je dois avant tout remercier nos partenaires financiers, nos clients et nos équipes sans qui tout cela n'existerait pas », conclut Stéphane Dotari.

Sud Métal Provence, ZAC de Grézan, 119 rue Le Corbusier 30 000 Nîmes. Téléphone : 04.66.27.86.88.

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par *

Enregistrez mon nom, mon e-mail et mon site dans le navigateur pour mon prochain commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire le spam. En savoir plus sur la façon dont vos données de commentaires sont utilisées.

Vous n'avez pas de compte ?

Il est temps de tourner la page de cette équipe bénie...

Allez Nîmes, on reste en ligue 2....

Tous au stade samedi en rouge, soutenez les joueurs...

Tous aux costières pour sauver le club...

Les vrais supporters seront au stade, pas à l'extérieur......

Vous n'avez pas de compte ?

Vous n'avez pas de compte ?